Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Migennes pour mieux vivre ensemble

Migennes pour mieux vivre ensemble

Avec José Da Silva conseiller municipal de Migennes

Nouvelle caserne - les pompiers de Migennes sont inquiets

Les éternelles promesses électorales ne suffisent plus à calmer nos pompiers qui attendent leur nouvelle caserne depuis 8 ans !

voir: le site des pompiers migennois

voir: Les manifs de 2010

Centre de secours - Photo: Les manifestations de 2010 - En 2014: Le centre c'est 54 pompiers volontaires,  1186 interventions depuis le 1er janvier 2014, 1158 en 2013

Centre de secours - Photo: Les manifestations de 2010 - En 2014: Le centre c'est 54 pompiers volontaires, 1186 interventions depuis le 1er janvier 2014, 1158 en 2013

Photo: anciens locaux EDF - superficie de 4606 m² - Le bâti représente 991 m² - Cédé fin 2013 au SDIS pour 294.000 € hors taxes - Une enveloppe maximale d'un million d'euros serait consacrée à l'achat et la réhabilitation des bâtiments - Photo: anciens locaux EDF - superficie de 4606 m² - Le bâti représente 991 m² - Cédé fin 2013 au SDIS pour 294.000 € hors taxes - Une enveloppe maximale d'un million d'euros serait consacrée à l'achat et la réhabilitation des bâtiments - Photo: anciens locaux EDF - superficie de 4606 m² - Le bâti représente 991 m² - Cédé fin 2013 au SDIS pour 294.000 € hors taxes - Une enveloppe maximale d'un million d'euros serait consacrée à l'achat et la réhabilitation des bâtiments -

Photo: anciens locaux EDF - superficie de 4606 m² - Le bâti représente 991 m² - Cédé fin 2013 au SDIS pour 294.000 € hors taxes - Une enveloppe maximale d'un million d'euros serait consacrée à l'achat et la réhabilitation des bâtiments -

Nouvelle caserne - les pompiers de Migennes sont inquiets
Les pompiers et José Da Silva interpellent le député Roland à Cheny - YR du 18 10 2010 - Cliquez sur l'article pour l'agrandir -

Les pompiers et José Da Silva interpellent le député Roland à Cheny - YR du 18 10 2010 - Cliquez sur l'article pour l'agrandir -

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

stéphane 03/01/2015 20:07

En octobre 2010, Pierre Bordier président du conseil d’administration du SDIS (service départemental d’incendie et de secours) avait, face aux pompiers et aux élus locaux, exposé le choix du SDIS. C'était la décision de surseoir au projet de construction d’un nouveau centre de secours à Migennes, justifié, en partie, par « les difficultés financières touchant les collectivités. »
Puis d'annoncer, "une étude concernant le coût d’une réhabilitation des locaux existants est envisagée"......
Bref, les collectivités sont elles plus riche aujourd'hui ? NON.
Les dépenses seront elles moindres ? NON
Les prix des entreprises du BTP ont ils augmentés depuis 2010 ? OUI
Conclusion, du temps et de l'argent gaspillé...comme d'habitude.
SDIS, Conseil Général, CCAM ...que des querelles d'hommes politiques pour pouvoir dire un jour "c'est moi qui l'ai fait pendant mon mandat"

FREDO 01/01/2015 11:54

les lieux, les projets, les plans... ça change tous les jours ! un jour on construit au PACB sur un terrain déjà acheté, un autre jour rue Jean Jaurés, puis démolition d'une partie etc etc.....
comment voulez vous qu'il y ait une nouvelle caserne un jour.
à moins que mr BOUCHER attendait d'être réélu pour dire que c'est sous son mandat et grâce à lui si elle se fait ???????? tout ça n'est rien d'autre que politique.

dominique 29/12/2014 13:11

à l'heure où dans toute la France les sapeurs pompiers bénévoles se découragent et qu'ils désertent les centres de secours, il serait temps qu'à Migennes les élus qui se succèdent à la CCAM (qui est en charge de cette compétence - art 5 alinéa 3 de ses statuts) et au SDIS, assument enfin leurs responsabilités et cessent leurs querelles personnelles purement politiques. Nos pompiers méritent mieux que leurs locaux actuels, vétustes et trop exigus.
Quand tous nos pompiers auront démissionné car découragés, la CCAM (président Mr Boucher) et le SDIS (où siège là encore Mr Boucher) feront des économies mais la sécurité des migennois sera dangereusement remise en cause.