Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Migennes pour mieux vivre ensemble

Migennes pour mieux vivre ensemble

Avec José Da Silva conseiller municipal de Migennes

Lycée Blaise-Pascal de Migennes

Lycée Blaise-Pascal de Migennes

Le Lycée Blaise-Pascal de Migennes a été victime d'un tragique incendie criminel le 8 mai 2014, après le drame de l'école M. Pagnol le 29 juin 2012 nous espérions comme de nombreux Migennois que notre ville n'aurait plus à subir de tels drames.

Situé dans un quartier prioritaire de la Politique de la ville, ce lycée possède deux filières tertiaires et une filière industrielle micro-technique UNIQUE DANS LE DÉPARTEMENT.

C’est de mon point de vue un outil essentiel pour l’avenir de notre ville, pour le Migennois en premier lieu et pour une bonne partie de nos jeunes Icaunais.

180 élèves y sont scolarisés.

Je trouve dommageable de compliquer et perturber plus longtemps la vie des élèves en bac professionnel micro-technique qui se retrouvent contraints de suivre certains cours à Sens et à Auxerre.
Je soutien les propositions du personnel qui souhaite en espérant mieux, réimplanter l'atelier micro-technique dans la partie du bâtiment qui avait été épargné par l'incendie, l’atelier détruit faisait lui 1000 m2.

Je suis conscient que la réouverture de la filière nécessitera d'importants investissement publics pour renouveler le parc d'équipements en machines à commandes numériques, ordinateurs et imprimantes 3D qui étaient neufs, mais c’est le prix à payer pour que ceux qui veulent réussir ne soient pas pénalisés par les actes stupides et dangereux de quelques uns que je condamne fermement.

Les rumeurs de fermeture pure et simple enflent, j’émets le vœux que cette incertitude cesse, que des décisions favorables à l’avenir de notre jeunesse soient prisent. Pour ma part je me bats en ce sens.

Dans tous les cas, nous élus Socialistes Icaunais allons demander audience à François Patriat afin d'obtenir des garanties sur l'avenir de notre Lycée.
Nous demandons au mieux une reconstruction rapide de cet outil indispensable, au pire un délai de réflexion significatif sur ce dossier afin que nos élèves de seconde puissent passer sereinement leur examen final et que toutes les solutions de maintient du site soient envisagées rationnellement.

Mais ne nous trompons pas d'ennemi, n’oublions pas que la décision finale revient aussi au recteur d'académie sur la fermeture de cet établissement.

Mais qui est vraiment responsable si aucun projet d'avenir n'a été concrétisé pour pérenniser ce Lycée ?

Pourquoi n'a t’ont jamais réalisé un internat à proximité pour attirer de nouveaux élèves et donc assurer une hausse des effectifs significative ?

C’est l’avenir de notre jeunesse que je souhaite soutenir à travers ce Lycée qui est l'outil indispensable pour leur réussite.

Voilà ce qui pour moi est le plus important pour le Migennois, bien plus que les polémiques et les basses instrumentations politiciennes auxquelles se livrent certains élus (raison pour laquelle je me suis abstenu à la motion remise sur table en conseil municipal par le Maire, plus préoccupé d'attaquer M. Patriat que de sauver son lycée).

José Da Silva

Conseiller Municipal

Vous aussi signez la pétition : "Le Lycée Blaise Pascal doit vivre" !

Voir les filières actuelles:

http://www.education.gouv.fr/annuaire/89-yonne/migennes/lycee/lycee-professionnel-blaise-pascal.html

http://geolocalisation.onisep.fr/89-yonne/migennes/lycee/lycee-professionnel-blaise-pascal.html#fiche_detail

http://lyc89-blaisepascal.ac-dijon.fr/spip.php?rubrique40

Historique:

Nos établissements scolaires détruits par des incendies criminels:

http://www.lyonne.fr/accueil/brightcove/2014/05/08/migennes-incendie-au-lycee-blaise-pascal_93546111447001.html

http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/pays/centre-yonne/2012/06/29/l-ecole-marcel-pagnol-detruite-par-un-incendie-criminel-ce-matin-photos_1208513.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lucie 06/03/2015 19:59

Je trouve étrange toute les lettres de ministères, de députés etc publiées par le maire en ce moment sur le Facebook de la ville.
Il ne se passait rien depuis la première annonce de fermeture en 2006 et là avec les élections départementale où il est candidat il devient étrangement très actif.
Ceci explique surement cela !

LUDO 19/02/2015 19:35

Déjà sur l'YR le 24.01.2006 à 06h01un article évoquait la fermeture.
Lycée professionnel Blaise-Pascal à Migennes : l’avenir du lycée en question

Un projet de fermetures de sections fait craindre aux professeurs du lycée Blaise-Pascal la fermeture de l’établissement
« Non à la fermeture programmée du lycée. » La banderole affichée hier par les professeurs du lycée Blaise-Pascal de Migennes résume leurs inquiétudes.....
Les lycéens ont décidé de ne pas rester inactifs puisque certains ont décidé de manifester aujourd’hui dans Migennes et de distribuer des tracts. Ils espéraient aussi être reçus par le maire François Boucher. Quant aux professeurs, ils se sont rendus hier à Sens pour exprimer au ministre de l’Education nationale leur désaccord avec ce projet......

Après relecture de cet article de 2006, il n'est pas inutile de rappeler que la rénovation récente des bâtiments du lycée avait été financée par la Région Bourgogne dont c’est la compétence, mais aussi par le district (CCAM) à hauteur de 800 000 francs de l’époque.
Depuis cette alerte, qu'ont fait les maires successifs.RIEN.

Vengeur 10/02/2015 19:45

Nous apprenons de sources fiables qu'une délégation de la mairie de M. Boucher s'est entretenue avec le collectif du Lycée Blaise Pascal.
M Boucher a eu une idée " Révolutionnaire" , ce qui est une comble pour notre maire fortement ancré à droite.
Celui-ci constatant la "passivité" du collectif a décidé d'organiser une marche pour la défense de l'établissement.
L'idée aurait pu être bonne si elle n'arrivait pas trop tard.
Les élections approchent, et M Boucher voyant que M meyroune est particulièrement présent sur cette affaire tente de reprendre la main.
La ficelle est tellement grossière qu'elle en devient ridicule.
Tout n'est pas QUE politique M Boucher , la politique est une question de convictions.
Il ne suffit pas de dire que l'on est quelqu'un pour devenir ce quelqu'un.

Nous souhaiterions ajouter, a l'attention de M Boucher qu'organiser une marche le samedi de la Saint Valentin n'est pas forcément la date la plus judicieuse ....pour que celle-ci soit efficace...

En revanche nous continuons de soutenir M Da Silva qui lui , n'est pas venu se "répandre" pour faire de la récupération mais qui a essayé avec ses maigres moyens de défendre la cause d'un Lycée encore en DANGER.

Najat 05/02/2015 12:12

Bonjour,
Est ce que quelqu'un pourrait nous dire se qu'ont réellement fait les maires Mr Meyroune et Boucher pour sauver notre lycée.
j'ai beau chercher la réponse pour moi est RIEN

Rémi 01/02/2015 18:33

François Meyroune se targue d'un courrier au CR, puis il est venu s'agiter et se montrer un peu lors de la venue de Patriat.
Mais avant et à part ça, rien voir par grand chose. Pas une proposition, pas une action d'ampleur que du vide comme d'hab. Les maires se suivent et la déroute continue.Même nos pompiers dont ont a hélas cruellement besoin a migennes n'arrivent pas a avoir le minimum. Une ville qui coure au désastre.

amélie 01/02/2015 19:02

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais que des FRANCOIS, Meyroune, Boucher, Patriat Hollande.... tous pareils, je ne voterai jamais plus pour un François, c'est dit.

Leila 01/02/2015 18:13

Pourquoi monsieur le maire Boucher n'est pas venu à Blaise Pascal. Moi je ne l'ai pas vu.
Il est facile de protester en votant discrètement une pseudo motion qu'il publie partout, mais être sur le terrain et dialoguer avec nous enseignants et élèves, faire des propositions, là, plus personne.
Étrange NON

Vengeur 01/02/2015 18:11

Monsieur DA SILVA bonjour,
Nous avons pris connaissance de votre engagement pour le lycée Blaise Pascal et nous vous en remercions.
Vous montrez par votre action votre humanité ainsi que votre sens de la justice.
En revanche nous poursuivrons sans relâche les politiques qui ne savent prendre des positions sans en référer à une autorité supérieure. Nous publierons dans les semaines à venir une vidéo montrant M. Patriat déclarant le contraire de tout ce qu'il a dit lors de sa visite au Lycée. Cette vidéo sera publiée sur tous les réseaux sociaux des élus.

En revanche , sachez que nous serons avec vous dans les prochaines semaines pour vous soutenir et vous aider dans vos actions.
Les beaux parleurs, n'ont aucun avenir alors que les hommes d'honneur, EUX en ont.

Merci à vous

Danielle 01/02/2015 18:55

Je rejoins Vengeur, je trouve courageux que Mr Da Silva s'oppose à la décision du président de la région. Quand on connaît les partis politiques, une telle décision risque d'apporter bien des désagrément à Mr D Silva.Cela prouve au moins qu'il s’inquiète plus pour l'avenir de la jeunesse et pour la ville que de ses ambitions personnelles au seins du PS contrairement à se que clame à qui veut l'entendre Mr Meyroune. Bravo Mr Da Silva continuez, je serait également là pour vous soutenir.

sébastien 27/01/2015 19:24

moi je me pose une question
qu'est ce qu'ont réellement fait les maires Boucher et Meyroune pour défendre ce lycée.
tous parlent de courriers c'est tout
pas très efficace et pas très motivés apparemment ces élus là.
n'y trouvent ils pas un intérêt à récupérer cet espace
beaucoup de questions dont on n'aura jamais les réponses

Frédérique 25/01/2015 18:33

Élèves, profs, encadrement, employés administratifs etc que deviendraient t'ils.
et le site...de nouveaux lotissements je suppose
Migennes une ville qui se vide continuellement de ses habitants mais où Mr Boucher veut toujours construire plus et on fermerait un tel établissement.
La fermeture ça serait faire fuir les jeunes encore plus loin ou inciter des familles à déménager.
qui en sortirai gagnant si ce n'est des constructeurs privé ou pas. Certainement pas les migennois.
il faut dire que les projets immobiliers n'ont pas l'air de manquer dans ce quartier de l’ancien Leclerc

François 25/01/2015 18:46

Salut Frédérique, j'ai aussi les mêmes inquiétudes que toi ... J'ai hélas bien peur que le batiment devienne la proie des voyous.
A l'heure des restrictions et au vue des finances de la ville je ne vois pas qui pourrait investir ce lieu.
Quand on voit l'ancienne maison de retraite on peut que s'inquiéter.

L'ancienne maison de retraite est maintenant devenu un endroit ou les jeunes vont pour se faire peur.
triste politique de la ville

François 25/01/2015 18:31

Monsieur Da Silva, je viens de lire votre article et je suis très content de la position que vous prenez sur l'avenir de notre Lycée. On ne peut constater que l'échec de nos deux anciens maires qui ont été en charge de la commune puisqu'ils n'ont hélas obtenu aucun résultat pour que cette survie se fasse.
Certes ils étaient présents pour venir faire des courbettes mais n'ont jamais eu les contacts suffisants pour aider à l'accompagnement des projets proposés par les différents proviseurs qui se sont succédés.
Je ne sais si vous pourrez obtenir des garanties mais je souhaite de tout coeur que vous réussissiez dans votre démarche. Nous comptons sur vous !